En route pour la grande finale THEMIS 2019

mercredi 7 août 2019

  • La finale du célèbre concours THEMIS 2019 se tiendra en octobre prochain !
  • Avec 33 équipes et plus de 130 participants, l’année 2019 a été particulièrement faste pour le concours THEMIS. 
  • Le REFJ va lancer une publication internationale unique à l'intention du corps judiciaire : le Journal annuel THEMIS.

Sur les 33 équipes qui se sont affrontées durant les quatre demi-finales de la 13e édition du concours THEMIS plus tôt dans l’année, seules les 8 meilleures auront l’occasion de s’illustrer lors de la grande finale qui se tiendra du 8 au 11 octobre à Bordeaux. L’événement se déroulera dans les locaux de l’École nationale de la magistrature (ENM) et la cérémonie de remise des prix aura lieu à la Cour d’appel de Bordeaux.

Dans cette ville d’art et d’histoire, les équipes en compétition devront faire de leur mieux pour s’illustrer devant un jury composé des meilleurs experts européens dans le domaine des droits de l’homme : Dr Françoise Tulkens, ancienne juge élue au titre de la Belgique à la Cour européenne des droits de l’homme et ancienne vice-présidente de la Cour ; M. Marc De Werd, juge à la Cour d’appel d’Amsterdam et professeur de droit à l'université d’Amsterdam ; Mme Jana Gajdošová, responsable de programme au sein de l’unité Recherche et données de l’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) ; M. Grzegorz Borkowski, juge, expert en droit international, ancien chef de bureau du Conseil national de la justice de Pologne, et Mme Edith Zeller, juge au tribunal administratif de Vienne et présidente de la Fédération européenne des juges administratifs (FEJA).


Membres du jury de la finale du concours THEMIS 

Cette année, la finale sera organisée en collaboration avec deux partenaires du REFJ, à savoir la Cour européenne des droits de l'homme et l’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA). Cette finale sera également l'occasion de célébrer le 10e anniversaire de la Charte des droits fondamentaux de l’UE, ainsi que le lancement du Journal annuel THEMIS 2019. L’événement s'ouvrira sur les discours de M. Michael O’Flaherty, directeur de la FRA, et de M. Emmanuel Crabit, directeur de la Direction C – Droits fondamentaux et État de droit de la Commission européenne.

Le REFJ a décidé de créer une publication internationale unique à l'intention des membres du corps judiciaire, qui sera publiée annuellement. Le Journal annuel THEMIS 2019, qui sera disponible en format papier et électronique, présentera des sujets d'actualité dans le domaine judiciaire de l’UE et mettra en lumière les approches originales déployées par les équipes THEMIS pour traiter des questions judiciaires actuelles. La publication comprendra également des contributions des membres du jury des demi-finales, ainsi que l’intégralité des rapports écrits des équipes ayant reçu une mention spéciale.  

L’épreuve finale comprendra notamment une rédaction à partir d’une affaire traitant du thème de « l’accès à la justice ». Les deux jours suivants seront consacrés à des débats durant lesquels devront s’affronter deux équipes représentant chacune un point de vue opposé sur une question juridique relative aux droits de l’homme.

Les membres de l’équipe gagnante remporteront une visite d’étude d'une semaine auprès d'un organisme judiciaire de leur choix, entièrement prise en charge par le REFJ.

Aperçu des demi-finales du concours THEMIS 2019


Demi-finale A : l’UE et la procédure pénale européenne
La première demi-finale du concours THEMIS 2019 s’est déroulée du 23 au 26 avril 2019 à Budapest, dans les locaux de l'Académie judiciaire de Hongrie. Pendant 4 jours, 8 équipes en provenance de toute l'Europe ont défendu leurs rapports écrits et débattu de questions complexes en compagnie des équipes concurrentes et des membres du jury. Le REFJ a eu la chance de pouvoir compter sur des personnalités reconnues pour composer le jury chargé d'évaluer les équipes en compétition : M. David Dickson, juge d’extradition au sein du Parquet écossais, Mme Christine Gödl, juge attaché au ministère fédéral autrichien, et M. Nicolas Pérez-Serrano De Ramón, procureur du ministère espagnol de la Justice. Le jury a attribué la première place à l’équipe Italie, la deuxième à l’équipe France et la troisième à l’équipe Danemark. Les rapports écrits récompensés – celui des équipes Italie et Hongrie – seront inclus dans le Journal annuel THEMIS 2019. Le prix spécial de la meilleure présentation orale a été décerné à l’équipe Albanie.

Demi-finale B : l’UE et le droit européen de la famille
La deuxième demi-finale a pris place du 7 au 9 mai 2019 à Thessalonique, dans les locaux de l’École de la magistrature de Grèce. Sept équipes ont défendu leurs rapports écrits et présenté de nouveaux cas intéressants dans le domaine du droit européen de la famille. Le jury était composé de M. Petros Alikakos, juge et formateur à l'École nationale de la magistrature de Grèce, Mme Maarja Torga, conseillère judiciaire à la Cour suprême estonienne, et Mme Adrienn Várai-Jeges, juge et formatrice à l’Académie judiciaire de Hongrie. Le jury a attribué la première place à l’équipe République tchèque, la deuxième à l’équipe Roumanie et la troisième à l’équipe Portugal II. Le prix spécial de la meilleure présentation orale a été décerné à l’équipe Italie. Les rapports écrits des équipes République tchèque, Roumanie et Italie seront inclus dans le Journal annuel THEMIS 2019.

Demi-finale C : l’UE et la coopération internationale en matière civile
La troisième demi-finale s’est déroulée du 11 au 13 juin 2019 à Scandicci, dans les locaux de l’École de la magistrature italienne. Dix-sept équipes ont défendu leurs rapports écrits et débattu avec les équipes concurrentes et les membres du jury de sujets en rapport avec la procédure civile de l’UE. Le jury était composé de Mme Haldi Koit, conseillère au ministère de la Justice d’Estonie et chargée de cours en droit international privé, M. Carlos Marinho, juge à la Cour d’appel et expert en droit de l’UE, et M. Goran Selanec, juge à la Cour constitutionnelle de la République de Croatie. Le jury a attribué la première place à l’équipe Roumanie, la deuxième à l’équipe Allemagne et la troisième à l’équipe France.  Les rapports écrits des équipes Roumanie et Allemagne seront inclus dans le Journal annuel THEMIS 2019.

Demi-finale D : Éthique judiciaire et conduite professionnelle
La dernière demi-finale du concours THEMIS s’est tenue du 2 au 5 juillet 2019 à Sofia, dans les locaux de l’Institut national de la Justice de Bulgarie. Les onze équipes avaient chacune placé la barre très haut avec des présentations dynamiques et interactives. Le jury était composé de M. Jeremy Cooper, professeur, juge à la retraite et consultant auprès de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Mme Tamara Trotman, juge à la Cour d’appel de La Haye et présidente de la Fondation des Juges pour les Juges, et M. Lauris Liepa, avocat, écrivain et chargé de cours à la faculté de droit de l’université de Lettonie et à l’École supérieure de droit de Riga. Félicitations aux équipes de Hongrie et de Finlande pour leur première place ex æquo, ainsi qu’à l'équipe Italie II pour sa troisième place. Le jury a également décerné une mention spéciale à l’équipe Bulgarie. Le prix de la meilleure présentation orale a quant à lui été décerné à l’équipe Hongrie.

Depuis maintenant plus de 10 ans, le REFJ est fier de soutenir le concours THEMIS, qui reste une expérience enrichissante pour les futurs magistrats de l'Union européenne.

À propos de THEMIS
Le principal objectif du concours THEMIS est de rassembler de futurs magistrats issus de différents pays européens au moment où ils effectuent leur formation initiale afin de leur permettre de partager des valeurs communes, d'échanger de nouvelles expériences et de discuter de nouvelles perspectives dans des domaines d'intérêt commun.

Le projet cherche aussi à favoriser le développement, chez les participants, de certaines aptitudes liées à leur future profession, telles que les capacités de communication, la faculté de débattre, la pensée critique et analytique, le raisonnement logique et la maîtrise des techniques d'écriture juridique. THEMIS vise en outre à faciliter l'établissement de contacts, d'expériences et de relations professionnelles entre les stagiaires en formation initiale et le personnel enseignant.